10/10/2014

_

Découpage5.jpg

comme_un_chant_d_esp_rance.jpg

Jean d'Ormesson, écrivain, chroniqueur, éditorialiste, acteur, philosophe français membre de l'Académie française, dans son roman de 2014 "Comme un chant d'espérance", indique que les Juifs appelaient leur Dieu "Jéhovah" (p.12)

D'autre part, il indique que contrairement à Socrate, Platon et Aristote, pour qui la Terre était immobile et éternelle au centre de l'Univers, tout comme les conceptions mythologiques et fantasques du monde des civilisations Egyptiennes et Grecques, d'Indes, de Chine, d'Afrique ou d'Amérique précolombienne, que la science a démontré être toutes erronées,

un peuple en particulier de Mésopotamie conduit par Abraham, appelés Hébreux, possédaient un livre sacré dont les déclarations sont proches des découvertes scientifiques récentes de physiciens et d'astronomes de géni comme Planck, Gamow, Friedman, Lemaître, Einstein, Hubble, Bohr, Heisenberg, qui ont découvert notamment que notre Univers n'est pas éternel mais en expension, et qu'il y eu bien un commencement.

                   Comme l'indique Jean d'Ormesson, ce fait force le respect pour la Bible qui débute ainsi :

"Au commencement Dieu créa le ciel et la terre...Il dit Que la lumière soit ! Et la lumière fut."

En page 11 Jean d'ormesson dit qu'il était "à peine question de donner un nom" à Dieu. Il faut préciser que si cette superstition tardive, est devenue une tradition juive, (note ici) elle ne correspond manifestement pas à ce que Dieu lui-même demande. Par exemple, en Exode 3:15, il est écrit : "Puis Dieu dit encore à Moïse : “ Voici ce que tu diras aux fils d’Israël : ‘ Jéhovah le Dieu de vos ancêtres, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaacet le Dieu de Jacobm’a envoyé vers vous. ’ C’est là mon nom pour des temps indéfinis ". Jésus Christ, 1500 ans plus tard a confirmé en Jean 17:26 "Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître". 

L'éditeur de ce Blog

---

250px-Johann_Sebastian_Bach.jpg

  Jean Sébastien Bach a employé le nom de Dieu dans une composition de 1725 :

"Pour Toi, Jéhovah, je chanterai ", dont voici la partition.

Dir Jehovah-Jean Sébastien Bach-1725.jpg

 

---

AVT_Victor-Hugo_4649.pjpeg.jpg

 

                          Victor Hugo a utilisé le nom personnel de Dieu dans plusieurs œuvres, comme dans "Pure innocence" et "La conscience".

 

Extrait du Livre quatrième -1819-1827,  Odes et Ballades :

 

                                                « Jéhovah »

                                    Gloire à Dieu seul !

Son nom rayonne en ses ouvrages !

Il porte dans sa main l'univers réuni ;

 Il mit l'éternité par delà tous les âges,

Par delà tous les cieux il jeta l'infini.

 ---

 

beethoven.jpg

  

               Ludwig van Beethoven est né le 16 décembre 1770 à Bonn. Il est bien connu que Beethoven a été atteint d’une maladie des oreilles en 1801, qui a débouché sur une surdité totale en 1818. Cela ne l’a pas empêché de continuer à composer et à diriger. Il est considéré comme l’un des plus grands compositeurs de tous les temps.

  

Dans son Oratorio "Christus am Ölberge" (Le Christ sur le Mont des Oliviers), Beethoven souligne une vérité biblique fondamentale, que Jésus connaissait et employait le nom de son Père :

 

                                                Christus am Ölberge

  Nr. 1 Introduktion, Rezitativ und Arie Rezitativ

  JESUS

 "Jehova, du mein Vater!

(Jéhovah, Toi mon Père!)

O sende Trost und Kraft und Stärke mir.

Sie nahet nun, die Stunde meiner Leiden,

von mir erkoren schon,
noch eh´ die Welt auf dein Geheiß
dem Chaos sich entwand."

 ---

  

portstevhargeo.jpg

  

Steven Spielberg n’a pas hésité à citer le nom de Dieu et à le mettre au cœur d’une scène avec Sean Connery et Harrison Ford dans Indiana Jones et la dernière croisade. Le héros doit marcher sur les lettres composant son nom, lors d’une épreuve. Il s'agit de mettre les pieds sur des dalles où sont inscrites des lettres. On l'entend alors épeler "Jéhovah" en latin. Extrait vidéo :

   

son.jpg

  

---

  

Béart Jéhovah-demain.jpg

  Guy Béart emploi le nom de Dieu et le défend, dans sa chanson  :   

 « O Jéhovah »(1986)  

 Extrait :

 son.jpg 

 

                             Mon Dieu confonds les religions…

                             Bureaucraties de ta croyance…

                             Qui ensanglantent nos régions…

                             De leurs vengeances…O Jéhovah !

                             Mon Dieu garde-moi de ces fous…

                             Qui t'invoquent en simulacre…

                             Qui font de toi le dieu des loups

                             Et des massacres…O Jéhovah !...

 ---

 

Jésus Christ    The Historians’ History of the World fait cette observation: “Les activités de Jésus ont eu, même d’un point de vue strictement profane, une portée historique bien plus considérable que les exploits de n’importe quel autre personnage historique. Les principales civilisations reconnaissent que sa naissance a inauguré une ère nouvelle.


Le fait est que même certains calendriers actuels s’appuient sur l’année présumée de la naissance de Jésus. Comme on peut le lire dans une encyclopédie (The World Book Encyclopedia), “les dates antérieures à cette année-là sont dites avant Christ, et celles qui lui sont postérieures, anno Domini (en l’année de notre Seigneur)”.

Par son enseignement dynamique et sa vie conforme à cet enseignement, Jésus exerce depuis près de deux mille ans une influence capitale sur la vie d’un nombre incalculable de gens.

Comme un écrivain l’a dit avec justesse, “toutes les armées jamais en marche, tous les navires jamais construits, tous les gouvernements jamais établis et tous les rois ayant jamais régné mis ensemble n’ont pas modifié autant la vie de l’homme sur la terre”.

 

Que nous enseigne Jésus à propos du Nom personnel de Dieu ?

 

Le nom de Jésus contient le nom personnel de Dieu (Nom théophore)

 

 

jésus et lépreux.jpg

En effet, si vous aviez eu l’occasion de saluer 

Jésus Christ  il y a 2.000 ans,

 

Comment auriez-vous prononcé son nom ?

 

 

Vous n’auriez pas prononcé son nom « Jésus » ,

 

mais plutôt "Yesua", abrégé de la forme primitive "Yehôsuade l’hébreu : יהושע,

signifiant " Jéhovah est salut ".

(Le mot Yehôsua est composé de deux substantifs Yehô, abrégé de Yehôvah, "Jéhovah", et yesua', abrégé en sûa', "salut" du radical yâsa', "sauver". En grec, il devient Iesous, par l'adoucissement de la gutturale)  

 

 

L'importance du nom personnel de Dieu pour Jésus 

 

" Je leur ai fait connaître ton nom et je le leur ferai connaître encore..."

 Paroles de Jésus rapportées en Jean 17:26

(Bible Segond 21© 2007 - Société Biblique de Genève)

 

---

  "...Notre Père qui es dans les cieux, que ton nom soit sanctifié,..."

 Paroles de Jésus rapportées en Matthieu 6:9

(Traduction John Nelson Darby • 1885 - Libre de droits)

  ---

 " Père, glorifie ton nom! " Du ciel vint alors une voix : " Je l'ai glorifié et de nouveau je le glorifierai." Paroles de Jésus et de Dieu lui même rapportées en Jean 12:28 (Bible de Jérusalem© 1973 - Les Editions du Cerf)

 

Jésus employait le Nom personnel de Dieu

 

Jésus Christ.jpg

Prenez votre Bible et trouvez le passage de Luc 4:16 à18 :

"...selon son habitude le jour du sabbat, il entra dans la synagogue, et il se leva pour lire. On lui remit alors le rouleau du prophète Isaïe, et il ouvrit le rouleau et trouva l’endroit où il était écrit : “ L’esprit de Jéhovah est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer de bonnes nouvelles..."

Dans la plupart des traductions bibliques modernes, le nom 'Jéhovah' fut remplacé par 'Seigneur' en Luc 4:18 :

 http://djep.hd.free.fr/LaReferenceBiblique/?Livre=42&... 

Or quand nous lisons le texte hébreu que Jésus a lu, c'est-à-dire le passage d'Isaïe 61:1, nous lisons:

 רשבל יתא הוהי חשמ ןעי ילע הוהי ינדא חור

"L’esprit du Souverain Seigneur Jéhovah est sur moi, parce que Jéhovah m’a oint pour annoncer de bonnes nouvelles..."

http://djep.hd.free.fr/LaReferenceBiblique/?Livre=23&... 

...C'est bien le tétragramme YHWH que Jésus a prononcé, c'est-à-dire le nom personnel de Dieu, Jéhovah en français.

 

D'autre part, nous noterons que ce passage d'Isaïe qui datait de plus de 700 ans au moment où Jésus l'a lu, annonçait la venu du 'oint' ('oint' en français ou 'messie' en hébreu ou 'christ' en grec) de Jéhovah, et Jésus s'identifia par la lecture de ce passage à l'oint de Jéhovah, et non à Jéhovah lui-même (Jésus ne s'est pas assimilé à Dieu, mais à précisé qu'il a été choisi et envoyé par Dieu).

---

 

Moïse, “ Homme du vrai Dieu ”, conducteur de la nation d’Israël, médiateur de l’alliance de la Loi, prophète, juge, commandant, historien et écrivain (Ezr 3:2). Moïse naquit en Égypte en 1593 av. n. è. Fils d’Amram, il était petit-fils de Qehath et arrière-petit-fils de Lévi. Sa mère, Yokébed, était sœur de Qehath. Moïse avait trois ans de moins que son frère Aaron. Leur sœur Miriam était leur aînée de quelques années. — Ex 6:16, 18, 20 ; 2:7.

 CONVERSER avec Dieu

L’idée a de quoi impressionner, n’est-ce pas ? Imaginez : le Souverain de l’univers en personne s’adresse à vous. Surmontant votre timidité, vous lui parlez à votre tour. Il écoute. Il répond ; il vous fait même sentir que vous pouvez lui poser n’importe quelle question. Qu’allez-vous demander ?

   
Moïse.jpg    Voilà bien longtemps, un homme s’est trouvé dans cette situation. Il s’appelait Moïse. La question qu’il a choisi de poser à Dieu peut surprendre. Rien sur lui-même, sur son avenir, ni même sur la triste condition de l’humanité : Moïse a voulu savoir quel était le nom de Dieu. On peut d’autant plus s’en étonner qu’il connaissait déjà ce nom. Sa question devait donc avoir un sens plus profond. De fait, c’est la question la plus importante qu’il pouvait poser, car sa réponse nous concerne tous. Elle est capitale pour qui veut s’approcher de Dieu. Intéressons-nous donc à cette conversation remarquable.

       Moïse a 80 ans. Cela fait 40 ans qu’il vit loin de son peuple, les Israélites, tenu en esclavage en Égypte. Un jour qu’il garde les troupeaux de son beau-père, il aperçoit, phénomène étrange, un buisson en feu qui ne se consume pas. Comme un fanal à flanc de montagne, le buisson d’épines brûle sans s’éteindre. Intrigué, Moïse s’approche. Quelle surprise quand, du milieu du feu, une voix s’adresse à lui ! Ainsi s’engage, par l’intermédiaire d’un ange, une longue conversation entre Dieu et Moïse au cours de laquelle, comme vous le savez peut-être, Dieu va demander à un Moïse réticent de renoncer à son existence paisible pour retourner en Égypte et délivrer les Israélites. — Exode 3:1-12.

À cet instant, Moïse pourrait poser à Dieu toutes les questions qu’il veut. Mais notez ce qu’il choisit de lui demander :Supposons que je sois venu maintenant vers les fils d’Israël et que je leur aie dit : ‘ Le Dieu de vos ancêtres m’a envoyé vers vous ’, et qu’ils disent vraiment : ‘ Quel est son nom ? ’ Que leur dirai-je ? ” — Exode 3:13.

Premier et principal enseignement de cette question : Dieu a un nom. Vérité élémentaire, dont beaucoup n’ont pas saisi l’importance, le nom personnel de Dieu ayant été supprimé de maintes traductions de la Bible au profit de titres comme “ Seigneur ” ou “ Dieu ”. Quel méfait ! L’un des plus déplorables et des plus répréhensibles qui se soient commis au nom de la religion. Car, enfin, le premier réflexe face à un inconnu n’est-il pas de lui demander son nom ?

Apprendre à connaître Dieu commence aussi par là. Dieu n’est pas une entité anonyme, distante, inconnaissable. Bien qu’invisible, il est une personne, une personne qui a un nom : Jéhovah.

Par ailleurs, en révélant son nom personnel, Dieu nous ouvre des perspectives exaltantes. C’est une invitation à faire sa connaissance, à prendre la meilleure décision qui soit : nous approcher de lui. Mais Jéhovah a fait plus que nous dire son nom. Il en a dévoilé la signification.

La signification du nom de Dieu

Jéhovah s’est donné un nom riche de sens. Littéralement, “ Jéhovah ” signifie “ Il fait devenir ”. S’il est vrai que Dieu est à l’origine de tout — ce qui en soi inspire le plus grand respect —, son nom évoque beaucoup plus que cette vérité. À l’évidence, Moïse souhaitait en savoir davantage. Le nom divin, en effet, n’était pas nouveau ; on l’employait depuis des siècles. En réalité, c’est la personne représentée par ce nom que Moïse voulait connaître. Un peu comme s’il avait demandé : Que puis-je dire à ton peuple Israël qui lui donnera foi en toi, qui le convaincra que tu vas le délivrer ?

Jéhovah a donné alors à Moïse la signification de son nom : “ Je serai ce que Je serai. ” (Exode 3:14). De nombreuses Bibles mettent : “ Je suis celui qui suis. ” Cependant, la formulation scrupuleuse de la Traduction du monde nouveau montre que Dieu ne se contentait pas ici d’affirmer son existence. Il faisait comprendre à Moïse — et à nous par extension — ce qu’implique son nom. Jéhovah ‘ serait ’, se ferait devenir, tout ce que la réalisation de ses promesses nécessiterait qu’il soit. La version de Joseph Rotherham (angl.) rend d’ailleurs le texte ainsi : “ Je deviendrai ce qu’il me plaît [de devenir]. ” Et un hébraïsant donne cette explication : “ Quels que soient la situation ou le besoin [...], Dieu ‘ deviendra ’ la solution qui s’impose. ”

---

 

 

schubert_piano.jpg

Franz Schubert  a composé la musique du lied de Johann Ladislav Pyrker intitulé "La Toute-Puissance", le nom personnel de Dieu 'Jéhovah' est employé à plusieurs reprises :

 

 Die Allmacht

 Groß ist Jehova, der Herr, denn Himmel und Erde verkünden seine Macht!
Du hörst sie im brausenden Sturm, du hörst sie in des Waldstroms laut aufrauschendem Ruf.

Groß ist Jehova, der Herr, denn Himmel und Erde verkünden seine Macht!
Du hörst sie in des grünenden Waldes Gesäusel, du siehst sie in wogender Saaten Gold,
in lieblicher Blumen grühendem Schmelz, im Glanz des sternebesäeten Himmels.

Furchtbar tönt sie im Donnergeroll und flammt, mit des Blitzes schnell hinzuckendem Flug,
doch kündet das pochende Herz dir fühlbarer noch Jehovas Macht, des ewigen Gottes,
blickst du flehend empor, und hoffst auf Huld, auf Huld und Erbarmen.

Groß ist Jehova, der Herr, denn Himmel und Erde verkünden seine Macht!
Groß ist Jehova, der Herr!

shubert1.JPG

 

---

 

verdi.jpg

 

son.jpg

Verdi employa le nom personnel de Dieu Jéhovah dans l'opéra "Nabucco", notamment à la fin de la  dernière scène.

TUTTI


inginocchiati
Immenso Jehovah,
chi non ti sente?
chi non è polvere
innanzi a te?
Tu spandi un'iride?...
Tutto è ridente.
Tu vibri il fulmine?...
L'uom più non è.

---

    

arthur_honegger.jpg

 Arthur Honeggercompositeur suisse francophone, utilisa le nom Jéhovah à plusieurs reprises dans l'oratorio "Le Roi David",    (Psaume symphonique en trois parties d’après le texte de René Morax).

extrait :

Première Partie
 
C'était le temps où Jéhovah
parlait à son peuple Israël
par la bouche des Prophètes.
En ce temps-là l'Esprit de Dieu se détourna
du roi Saül et il parla au voyant Samuel:
Lève-toi, Samuel, remplis ta corne d' huile
et monte vers Jessé qui est à Bethléem.
J'ai vu parmi ses fils le roi que je désire.
Donc Samuel monta vers Bethléem
où le berger David chantait en gardant son troupeau.

 

---

 

Lamartine.jpg

 

Lamartine, Écrivain, Poète, Historien et Ministre des Affaires étrangères né au 18ème siècle, a de son côté intitulé l'un de ses poèmes " Jehovah ou l'idée de Dieu ".

 

Extrait :

Sous ce rideau brûlant qui le voile et l'éclaire,
Moïse a seul, vivant, osé s'ensevelir;
Quel regard sondera ce terrible mystère ?
Entre l'homme et le feu que va-t-il s'accomplir ?
Dissipez, vains mortels, l'effroi qui vous atterre !
C'est Jehova qui sort ! Il descend au milieu
Des tempêtes et du tonnerre !
C'est Dieu qui se choisit son peuple sur la terre,
C'est un peuple à genoux qui reconnaît son Dieu !

 

   ---

album-very-best-of-harry-belafonte.jpg

 

 

            Harry Bellafonte,  emploie le nom de Dieu dans une belle mélodie de mai 1958, y précisant au passage que Jésus est bien le fils de Jéhovah...

 

Extrait :

 Jehovah, hallelujah, the lord will provide
Jehovah, hallelujah, the lord will provide
The foxes have a hole, the birdies have a nest
The son of Godhe don't know where to lay his sweet head...

 son.jpg

---

 

 handel.jpg

son.jpg

---

 

Georg Friedrich Händel compositeur mondialement connu aux origines allemandes, est né à Halle an der Saale (Allemagne) le 23 février 1685. Il est mort à Londres le 14 avril 1759, à l’âge de 74 ans. Haendel est connu pour ses œuvres nombreuses. Il a écrit 42 opéras, 29 oratorios 100 cantates et beaucoup de morceaux de musique d’église, aussi bien qu’instrumentales. Tout confondu, il n’a écrit pas moins de 610 pièces. Aux côtés de Jean-Sébastien Bach, né la même année, Haendel est considéré comme l’un des plus grands compositeurs de son temps. Il a souvent utilisé le nom divin, notamment dans l'oratorio "Déborah".

Hand_Ch_Debo2_5.gif

  

 ---

 

              

haydn.jpg

            Franz Joseph Haydnaussi nommé simplement Joseph car le nom Franz il ne l’employait jamais est né le 31 mars 1732 à Rohrau. Malgré le fait que ses parents espéraient pour lui le sacerdoce, il préférait devenir compositeur. Au début ce n’étais pas facile. Habitant dans une chambre de grenier il subvenait dans son entretien en faisant des petits boulots.Après 4 ans le vent tourne, il reçoit un emploi stable comme maitre de chapelle à la cour du Comte Von Morzin. En 1761, après la fermeture de la chapelle, il entre au service du roi Paul I Anton Esterházy. Il restera ici jusqu’en 1790. Haydn a composé beaucoup de musique, entre autre 24 opéras, des œuvres pour piano, chansons. En 1790 il part pour Londres où il écrit les derniers 12 symphonies (de ces 106). Ces dernières symphonies sont aussi les plus connus. En 1795 il retourne définitivement à Vienne ou il s’occupe de musique religieuse p.e. beaucoup de messes et deux oratoires. 'Die Schöpfung' et 'Die Jahreszeiten'.

 

Oratorium 'Die Schöpfung' (The Creation)-1795

 Praise the Lord, ye voices all, magnify his name through all creation.
Celebrate his pow'r and glory, let his name resound on high.
Jehovah's praise for ever shall endure. Amen.
Jehovah's praise for ever shall endure. Amen, amen.
Jehovah's praise for ever shall endure, Amen, amen.
Jehovah's praise, Jehovah’s praise for ever shall endure. Amen.
Jehovah's praise for ever shall endure. Amen. Amen.
Jehovah's praise for ever shall endure, for ever shall endure.
Jehovah's praise for ever shall endure. Amen.
Jehovah's praise for ever shall endure. Amen, amen, amen, amen.
Jehovah's praise for ever shall endure. Amen. Amen, amen, amen.
Let his name Amen, sound on high. Amen, amen.
Jehovah's praise, Jehovah's praise.
Jehovah's praise for ever shall endure.
Let his name sound on high.
Jehovah's praise for ever shall endure. 
Amen, amen.