10/08/2011

_

traduction du monde nouveau.jpg

 

Avec le temps, toute communauté humaine voit irrésistiblement et progressivement son langage changer, quelques nouvelles expressions, abréviations et sons par ci, une nouvelle lettre, accent ou mot par là...et sur plusieurs générations cela donne finalement naissance à une nouvelle langue.

Entre l'écriture cunéiforme* des cananéens ou les hiéroglyphes* égyptiens et les langues d'aujourd'hui il y a un monde...et bien rares sont ceux qui peuvent de nos jours lire l'hébreu ancien, dérivé de ces dernières*. 

Nous avons donc besoin de traducteurs pour comprendre le sens exact des écritures hébraïques et grecques chrétiennes qui furent respectivement employées pour retranscrire sur papyrus et parchemins la parole inspirée de Dieu, qui nous est parvenue. (Voir ici les traductions les plus utilisées)

 


Jésus Christ a désigné la collection des écrits sacrés par le terme “ les Écritures ”. (Mt 21:42 ; Mc 14:49 ; Jn 5:39.)

L’apôtre Paul les a appelés “ les saintes Écritures ”, “ Écritures ” et “ les écrits sacrés ”. (Rm 1:2 ; 15:4 ; 2Tm 3:15.)

En accord avec la parole inspirée en Rm 1:2, l’expression “ Les Saintes Écritures ” figure dans le titre de la Traduction du monde nouveau. (voir image plus haut)

 

Dans les Saintes Ecritures originales en hébreu, 

il y a un terme en hébreu pour dire "Dieu" 

et un autre pour "Son nom", alors "quel est-il" ?

 

4f361-e7b4e-3403e-a9d30-6d6bd_orig.jpg

Par le moyen d'Internet nous pouvons aujourd'hui en quelques minutes et après quelques clics bien ciblés, faire par soi-même un examen perspicace des différentes traductions bibliques. (Voir la note)

Vous serez stupéfaits de découvrir clairement le nom propre de Dieu dans les textes originaux, ce nom que Dieu lui même s'attribua afin qu'on l'identifie, nom retranscrit par הוהי , qui apparaît prés de 7.000 fois et qui est bien distinct de tous les titres que l'on rencontrera comme l'Eternel, Seigneur, Dieu, Créateur, qui ont leur propre écriture en hébreu. 

Fait étonnant, de nombreuses traductions actuelles de la Bible ne contiennent nulle part le nom divin.

Pour quelle raison ?

 Chez les Juifs naquit l’idée superstitieuse selon laquelle il était mal de prononcer ce nom. 

En conséquence, les Juifs cessèrent d’employer oralement le nom divin, puis ils supprimèrent le nom personnel de Dieu du manuscrit grec des Saintes Écritures.

Finalement, dans un certain nombre de traductions de la Bible le nom divin fut remplacé partout par des expressions telles que “ Seigneur ”, “ Dieu ” ou “ l’Éternel ”. À noter que seul le nom le plus important de tous, Jéhovah, fut touché ; les autres noms bibliques ne le furent pas.  (Voir la note)

 

םיהלא  : Ce terme veut dire " Dieu ",

                                (n’est pas un nom mais un Titre )

הוהי : Ce terme désigne  "YHWH" le nom de Dieu                                  YHWH en hébreu est 'francisé' par Jéhovah "

 

 

                         (Voir la note ici)   


 Nous lisons dans une Bible en Hébreu ancien :

תישארב Genèse (Torah) Ch.3

ח  8

םיהלא הוהי ינפמ ותשאו םדאה אבחתיו םויה

:ןגה ץע ךותב

...

:לכאו ץעה-ןמ יל-הנתנ

רמאתו תישע תאז-המ השאל םיהלא הוהי רמאיו

גי  13

:לכאו ינאישה שחנה השאה

תאז תישע יכ שחנה-לא םיהלא הוהי רמאיו

די  14

תאז תישע יכ שחנה-לא םיהלא הוהי רמאיו
ךנחג-לע הדשה תיח לכמו המהבה-לכמ התא רורא

En français :

8

Plus tard, ils entendirent la voix de Jéhovah Dieu se promenant dans le jardin, vers le moment du jour où souffle la brise, et l’homme et sa femme se cachèrent de devant la face de Jéhovah Dieu parmi les arbres du jardin.

...


 Et l’homme dit : “ La femme que tu as donnée pour être avec moi, elle m’a donné [du fruit] de l’arbre et ainsi j’ai mangé. ”

13 

Jéhovah Dieu dit alors à la femme : “ Qu’est-ce que tu as fait ? ” À quoi la femme répondit : “ Le serpent — il m’a trompée et ainsi j’ai mangé. ”

14 

Alors Jéhovah Dieu dit au serpent : “ Parce que tu as fait cette chose, tu es le maudit parmi tous les animaux domestiques et parmi toutes les bêtes sauvages des champs. Sur ton ventre tu iras et c’est de la poussière que tu mangeras tous les jours de ta vie.



 La Traduction du Monde Nouveau rétablit donc une vérité simple, et traduit le mot "Dieu" par "Dieu" et "Jéhovah" par "Jéhovah" !

 

Nous lisons en hébreu en Isaïe 43 :12 :

 בי  12

רז םכב ןיאו יתעמשהו יתעשוהו יתדגה יכנא

:לא-ינאו הוהי-םאנ ידע םתאו

"Moi, j’ai révélé, et j’ai sauvé, et je [l’]ai fait entendre, quand il n’y avait pas de [dieu] étranger parmi vous. Vous êtes donc mes témoins ”,

c’est là ce que déclare Jéhovah, “ et moi je suis Dieu."

 

 Quelques avis d'érudits


Découpage10.jpg

 

Jason BeDuhn, professeur de la Northern Arizona University commenta dans son livre Truth in Translation: "J'ai fait des recherches sur la question, et je n'ai trouvé pratiquement aucune analyse critique de la Traduction du Monde Nouveau dans des revues universitaires.[...]Cela est très rare quand les traducteurs se sont juste un peu éloigner du droit chemin." [...] (elle) est l’une des traductions anglaises du Nouveau Testament les plus exactes disponibles actuellement."

Truth in Translation : Accuracy and Bias in English Translations of the New Testament, Jason David BeDuhn, University Press of America, Lanham, Maryland, 2003

 

 




J.D. Phillips (ministre de l'Église du Christ, instruit dans les langues originales) :
"La semaine dernière, j'ai acheté une copie de leur Bible, dont je suis fier de posséder. Ils ont fait un travail merveilleux. (...) Je suis vraiment heureux de voir le nom Jéhovah en elle. Ils ont donné un merveilleux pas dans la bonne direction, et je prie Dieu pour que leur version soit utilisée pour la gloire de Dieu. Tout ce qu'ils ont fait pour le nom divin est très méritant"

 

 

 Découpage5.jpg

 

En 1989, le docteur Benjamin Kedar, professeur et hébraïste de l'université hébraïque de Jérusalem, dit ce qui suit : "Dans le cadre de mes recherches en rapport avec la Bible hébraïque et les traductions, je me suis souvent référé à l’édition anglaise connue sous le nom de Traduction du monde nouveau. Ce faisant, j’ai eu le sentiment, maintes fois confirmé, que cette œuvre reflète un effort sincère pour parvenir à une intelligence du texte aussi exacte que possible. ”[...] Quand j'ai voulu comparer avec la Version King James, je considère que mon opinion antérieure se fortifie."

 

1.jpg

 

 

 

     

Alexander Thomson, hébraïste et helléniste a écrit : « Il est clair que la traduction [du Monde Nouveau] est l'œuvre d'érudits qualifiés et intelligents qui ont essayé de présenter le sens le plus correct. »

 

 

"The Differentiator", avril de 1952,p. 52-57

 


 

Découpage4.jpg


 


Steven Byington (traducteur de The Bible in Living English) dit : "Si vous cherchez d'excellentes formes de traduction, celle-ce est la plus riche."

"Review of the New World Translation of the Christian Greek Scriptures, novembre 1950 p. 1296


 




Thomas N. Winter, de l'université de Nebraska (E.U.A.) a écrit :

"Cela serait correct d'appeler cette traduction « un texte avec vocabulaire intégré »."

 



Découpage8.jpg




Charles Francis Potter (ministre, théologien et auteur):
"La Traduction du Monde Nouveau ! (...) les traducteurs sont anonymes mais ils se sont basés sur le texte des meilleurs manuscrits de la traduction (...) avec une habileté et une sagacité digne d'un érudit."

The Faith Men Live By, 1954, p. 239

 

 

 

 

 

 

 

 Robert M. McCoy :
Cette Bible est la preuve que dans ce mouvement il y a des érudits formés pour traiter intelligemment les nombreux problèmes de traduction biblique. Cette traduction, comme l'a noté J. Swain Carter, à ses particularités et ses excellences. Toutefois, cela ne serait pas exagéré de reconsidérer le défi qu'il lance aux églises. " 

 

Andover Newton Quarterly, enero de 1963, vol. 3, #3, pág. 31

  


Daniel Lortsch : " Il semble qu’on ait pu dresser une liste de 64 passages où cette version était plus fidèle à l’original que n’importe quelle autre. "

Histoire de la Bible française, Daniel Lortsch, nouvelle édition mise à jour par Jules-Marcel Nicole,

Éditions Emmaüs, Suisse, 1984, pp. 263, 264

 


Les commentaires sont fermés.