04/11/2011

_

 

Des noms.jpg

 

 

18 - Conclusion


L’homme a un besoin bien particulier : celui de désigner par un nom toute chose qui existe.

 

Le fait d’attribuer un nom commun à toute chose permet de logiquement l’identifier.

 

Quand on rencontre quelqu’un qu’on ne connaît pas, qu’elle est souvent la première chose qu’on lui demande ? – Son nom propre.

 

Cela permet de savoir par la suite de Qui on parle, et d’éviter toute confusion.

 

Il n’y a pas que les gens qui portent un nom propre. L’homme donne un nom à ses animaux de compagnie, voire même parfois à des objets personnels, à chaque nouvelle étoile qu'il découvre... et sur terre, il baptise d'un nom propre les phénomènes climatiques, comme Katherina, l'ouragan dévastateur de 2005...

D'autre part, celui qui cherche à énumérer les dieux païens babyloniens, égyptiens, assyriens, grecs, romains, etc. s’apercevra vite qu’ils sont des dizaines de milliers et ont tous un nom.

Alors qu’on accepte aisément que même les anges aient un nom (ce que confirme d’ailleurs la Bible) on ne s’arrête pas sur une absence étrange et paradoxale qui devrait nous déranger : l'idée communément acceptée que Dieu n'ait pas de nom propre ou que l'homme n'ait pas tenté de lui en donner un, à défaut.

 

Grâce aux éléments historiques, bibliques, archéologiques,

théologiques et linguistiques présentés dans ce modeste blog,

nous pouvons avec certitude répondre à la question

posée en introduction :

 

OUI ! Le Dieu d’Abraham, de Jacob, de Moïse, de Jésus, de Paul…

l’Esprit qui a créé toute chose (Jean 4 :24 ; Révélation 4 :11),

s’est donné un nom

qui lui correspond et le différencie des divinités inventées par l’homme.

Son nom n’est pas secret, lui-même l’a révélé à ses prophètes.

 

Nous lisons en Exode 3 :15

« Puis Dieu dit encore à Moïse : “ Voici ce que tu diras aux fils d’Israël : ‘ Jéhovah le Dieu de vos ancêtres, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob, m’a envoyé vers vous. 

’ C’est là mon nom pour des temps indéfinis. »

 

 Nous lisons en Isaïe 42 :8 :

 « Je suis Jéhovah. C’est là mon nom. »

 
 Jésus a lui-même déclaré en Jean 17 :26

 « …je leur ai fait connaître ton nom et je le ferai connaître. »

 

Un jour Jésus a parlé de Dieu en disant (Marc 12 :30) :

« Tu dois aimer Jéhovah ton Dieu de tout ton cœur. » 


L'apôtre Paul souligna l'importance

de son nom (Romains 10:13-14)

« Car  tout homme qui invoquera le nom de Jéhovah sera sauvé.

Cependant, comment invoqueront-ils celui en qui ils n’ont pas foi ?

Et comment auront-ils foi en celui dont ils n’ont pas entendu parler ?

Et comment entendront-ils sans quelqu’un qui prêche ? » 

  

 ---

 

Cela vous fait-il plaisir quand quelqu’un se rappelle de votre nom ?

Vous savez désormais que vous pouvez réjouir Dieu

en l’appelant par son nom !

 

- Blog fait pour la Gloire de Jéhovah et la sanctification de son saint nom -


"Notre Père dans les cieux, que ton nom soit sanctifié.

Que ton royaume vienne.

Que ta volonté se fasse, comme dans le ciel, aussi sur la terre..."

(Ce pour quoi Jésus nous invite à prier en Matthieu 6:9)

 

"Pour qu’on sache que toi, dont le nom est Jéhovah,

tu es, toi seul, le Très-Haut sur toute la terre !"

(Psaumes 83:18)

45.jpg

 “ Voici ce que tu diras aux fils d’Israël : ‘ Jéhovah le Dieu de vos ancêtres, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob, m’a envoyé vers vous. 

C’est là mon nom pour des temps indéfinis. »

(Exode 3:15)

 

08:57 Écrit par Hanan'yah dans 19- Conclusion | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.