24/02/2011

4-§15 Les preuves archéologiques témoignent du nom de Dieu

     15 - Codex Aleppo

Environ 930 de notre ère

Encore plus ancien que le Codex Leningradensis, le Codex d’Aleppo, écrit vers l’année 930, sur du vélin. Il est écrit dans une belle écriture régulière à la main par un des Massorètes, quelqu’un de la famille de Ben Ascher. Elle a été conservée pendant des siècles dans l’ancienne synagogue d’Aleppo, en Syrie. Elle a été cachée pendant longtemps par superstition religieuse. A l’origine elle contenait l’intégralité de l’ancien testament, écrite sur 760 pages. Mais après un incendie au siècle passé, il y a environ un quart du codex qui a été détruit. Le manuscrit se trouve maintenant en Israël. Dans ce codex aussi, le Nom de Dieu, sous la forme d’un tétragramme est employé couramment :

 

Commentaires

Bonjour ton site est vraiment fantastique et te remercie pour ton bon travail félicitation .IL faut que les gens sachent la vérité . a Bientôt Alain

Écrit par : BIHL Alain | 08/03/2011

Les commentaires sont fermés.